Inter-Environnement Bruxelles

BEM 304 - Janvier-février 2020

DOSSIER
À l’épreuve de l’eau

Les modèles qui simulent l’évolution des climats prédisent que sous nos latitudes, il faut s’attendre à la fois à une augmentation des périodes de sécheresse et à une multiplication des périodes de grandes eaux. Dans les deux cas, l’eau sera un cheval de bataille. Mais pour certain·e·s, indépendamment des climats, l’eau est déjà une bataille, de tous les jours. Bruxelles est pour eux·elles toujours sèche.

BEM 304 - À l’épreuve de l’eau

Publié le mardi 18 février, par IEB
Version imprimable

  • Introduction : abondance de pluies, rareté de l’eau

    Publié le 25 février 2020, par Chloé Deligne
    Les modèles qui simulent l’évolution des climats prédisent que sous nos latitudes, il faut s’attendre à la fois à une augmentation des périodes de sécheresse et à une multiplication des périodes de grandes eaux. Dans les deux cas, l’eau sera un cheval de bataille. Mais pour certain·e·s, indépendamment des climats, l’eau est déjà une bataille, de tous les jours. Bruxelles est pour eux·elles toujours sèche.
    Introduction
    Les modèles qui simulent l’évolution des climats prédisent que sous nos latitudes, il faut (...)   [suite]

  • L’aridité des communs : visages de la vulnérabilité hydrique

    Publié le 18 février 2020, par Pauline Bacquaert, Valentina Marziali
    La vie est un jeu périlleux, le corps une arme à double tranchant. Prends-en soin, il se rappellera chaque jour à toi, oublie-le et le voilà qui se meurt. Pour nombre d’entre nous, au cœur, au creux, aux marges des taudis des chaumières, des ciels d’été des nuits d’hiver, il faut savoir nager à contre-courant.
    Parcours de soif et de poussières, les corps se tordent, se traînent et se plient aux contraintes de la ville, que certains disent moderne. Anciennement sur les rives, l’eau courante a désormais (...)   [suite]

  • Ce droit tombé à l’eau ?

    Publié le 18 février 2020, par Anne Delvaux, Marie Hanse, Véronique van der Plancke
    En Région bruxelloise l’an dernier, 1014 ménages ont subi une coupure d’eau pour cause de facture(s) impayée(s) et près de 25 % des ménages rencontrent des difficultés à honorer leur facture d’eau. Ces chiffres interpellent alors que de nombreux textes légaux et déclarations politiques reconnaissent l’accès à l’eau potable comme un droit fondamental. Mais au-delà des chiffres, ce sont les situations vécues par les ménages privés de ce bien essentiel dans leur logement qui mobilisent.
    La coupure d’eau ne (...)   [suite]

  • Bruxelles-les-bains ?

    Publié le 18 février 2020, par Sophie Richelle
    Alors que se laver est pour la plupart d’entre nous une expérience intime qui se déroule à l’intérieur du logement, cela n’a pas toujours été le cas et continue de ne pas l’être pour certain·e·s. Aujourd’hui oubliés, des établissements de bains ou douches publics présents dans presque toutes les communes bruxelloises jusqu’il n’y a pas si longtemps permettaient de se laver hors de chez soi. S’intéresser à ces lieux permet de redéployer des imaginaires d’une eau accessible en ville.
    Dès la fin du xviiie (...)   [suite]

  • Forest : eaux (dé)couvertes

    Publié le 18 février 2020, par Brusseau, EGEB, Michel Bastin
    Un jour de juillet 2013, un attroupement se forme devant les hautes grilles et les bâtiments anonymes d’une des plus vastes usines de la région, que longe un morne boulevard… Nous sommes à Forest, dans la plaine alluviale de la Senne, et… pourtant, pas d’eau à l’horizon.
    Une quarantaine de personnes s’est réunie cet après-midi pour une balade dite des naufragés, co-animée par les EGEB et Françoise. Le thème en est l’eau. Il en sera même abondamment question. Et pourtant nous n’en verrons guère dans ce (...)   [suite]

  • Forest Nord : quoi de neuf sous le soleil ?

    Il est des lieux qui font l’Histoire ou tout au moins qui abritent des histoires propres à faire bifurquer nos vies. Le versant au nord de Forest, de l’Altitude 100 jusqu’à la Senne située à 27 mètres d’altitude, en nous offrant de repenser la ville grâce à l’eau, est peut être de ceux là.
    Des jardins d’amont…
    Le territoire, c’est celui d’un sous bassin versant, où toutes les eaux se rassemblent. Les lignes ce sont les futures Nouvelles rivières urbaines que l’on projette et cartographie pour infiltrer, la (...)   [suite]

  • L’eau liquide

    Publié le 18 février 2020, par Paul Hermant
    Une fable du troisième millénaire.
    « Ces gens du néolibéralisme, ils ont volé jusqu’à l’idée du ruissellement. Ce qui coule de leurs mains et qui nous abreuve, ils appellent ça du ruissellement. Sauf que ça ne nous abreuve pas du tout. Sauf qu’on continue à regarder leurs mains en ayant soif. Ça ne marche pas vraiment, leur idée du ruissellement. Quand ils se frottent les mains, on voit bien qu’il n’y a rien qui en coule ». Ruben citait Zygmunt Bauman de mémoire. Bauman avait terminé sa vie, dans les années (...)   [suite]

Dernier ajout : 28 septembre.